Je me demande si je n’ai pas un cerveau mais si je n’avais pas de cerveau, comment je ferais ?

— Tu ne pourrais pas réfléchir.

— Pourquoi nous savons pas comment est le cerveau ? ça serait bien.

— On serait transparent, mais quand on est transparent, tout le monde verrait ce qu’on a dans la tête, et ça, on pourrait pas le dire. Tout le monde serait muet.

— Comme nous pouvons pas voir le cerveau, pourquoi nous pouvons pas voir le cœur ?

— ça serait bien, on pourrait voir tout ce qui se passe dans le cœur de quelqu’un, quand il bat pour quelqu’un, quand il est amoureux de quelqu’un.

— Moi je trouve pas que ce serait bien.

— Qui es-tu ?

— Je suis la fille du Roi.

— De quel roi ?

— Du roi Louis XIV !

— Nous reparlons de notre histoire. L’histoire de pourquoi on n’est pas transparent.

— Bon, c’est l’heure d’aller en cours de math, les enfants. Moins de bavardage les enfants ! (ça c’est la maîtresse qui dit)

Publicités